Ce qui nous lie, Samantha Bailly

7 fevrierCe qui nous lie


Titre : Ce qui nous lie
Auteur : Samantha BAILLY
Genre : Romance fantastique
Éditeur : Milady
Nombre de pages : 284
Date de parution : 2014

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alise aspire à retrouver une vie « normale », celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore. Parmi les personnalités qui cohabitent dans l’open space,     elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de coeurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférenteLe seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.

Citations


C’est comme une cure de désintoxication. On ne pense pas être dépendant jusqu’à ce qu’on nous retire l’objet de la passion…d’un coup, sans crier gare. (…) Et, d’un coup, il faut accepter le vide. Je dois aussi m’imposer le silence.

La période de Noël a quelque chose de féerique. La nuit dévore la journée de bonne heure. Les bâtiments troquent l’éclat du soleil contre les étincelles des décorations.


Avis


Sur la forme, Samantha Bailly a une écriture simple. Avec phrases courtes. Phrases nominales. Comme celles-ci. Et ce style fatigue très vite le lecteur. De plus, les chapitres s’enchaînent entre passé, présent, futur, ce qui ne rend pas la lecture des plus agréables.

Sur le fond, l’auteur enfonce des portes ouvertes sur de nombreux thèmes. On a le droit à des phrases toutes faites sur les peines de cœur, le deuil, le monde de l’entreprise. Ce qui nous lie m’a donné l’impression de lire le journal intime que j’écrivais quand j’avais 13 ans.

Alice est une Parisienne superficielle, à la pointe de la mode, accessoires et vernis. On nous ressasse des vus et revus sur la consommation, notamment où au moment où elle lit un magazine de mode, évoquant les filles photoshopées et la ressemblance avec son propre style vestimentaire.A 24 ans, on arrive normalement à faire la part des choses et on comprend le jeu des publicitaires, non ?

Par ailleurs, cette fille a été au chômage pendant un an, période pendant laquelle elle utilisait ses dons pour venger des femmes trompées. Et puis, un bon matin, elle se réveille en se disant qu’il est temps de se trouver un vrai travail et paf ! Elle est embauchée comme Chargée de recrutement. Facile, non ? Elle s’intègre beaucoup trop facilement à l’équipe où chacun commence à lui confier ses petits secrets personnels. C’est à se demander si Samantha Bailly a déjà été stagiaire ou nouvelle employée d’une entreprise un jour dans sa vie.

Un nouveau cliché arrive avec son embauche : elle tombe sous le charme de son boss mystérieux, Raphaël. Je me serai cru dans une comédie romantique américaine.

De fil en aiguille, son patron se confie à elle et se révèle être une petite chose fragile. Prise de pitié, Alice l’invite à dormir chez elle (Quoi ?!). Cet épisode est complètement surréaliste. Son manager, marié et plus âgé qu’elle, tout sanglotant, qui dort dans son lit, elle, jeune adulte encore marquée par une rupture amoureuse douloureuse. Par la suite, Raphaël s’avèrera être manipulateur, arrogant, malhonnête. A défaut de m’accrocher à Alice, j’aurai pu m’attacher davantage à ce personnage mais son caractère ne m’a pas plus intéressée.

Alice n’a que 24 ans et est pourtant une fille prétentieuse, blasée de la vie, qui a le sentiment d’avoir déjà tout vu. Je n’ai eu aucune affection pour elle ni même d’émotion en lisant ce livre, si ce n’est le passage où elle décrit les citronniers du jardin de sa grand-mère. (C’est pour dire…)

Enfin, ce livre met en scène trop de dons surnaturels. Je veux bien croire qu’il y ait des choses inexplicables sur Terre mais entre une fille qui voit les liens entre les gens et son boss qui, comme par hasard, voit la valeur qui guide les vies de chaque être humain, ça commence à faire beaucoup.

En conclusion, ce livre a été difficile à terminer mais sera facile à oublier.

Les + de ce livre :

*La relation entre Alice et sa grand-mère

Les – de ce livre :

*Le caractère d’Alice
*La relation sordide qu’elle entretient avec son manager

*Les clichés vus et revus sur différents événements de la vie

*Le manque d’émotions

Publicités

8 commentaires sur “Ce qui nous lie, Samantha Bailly

  1. Wouah ! Ta critique ne donne pas du tout envie de lire ce roman. C’est dommage parce que la quatrième de couverture me plaisait bien, l’intrigue avait l’air intéressante, et c’est pour cela que ce livre se trouve dans ma wishlist. Mais maintenant que je lis ton article je ne suis plus très sûre de vouloir le lire.
    En tout cas, ta critique est bien écrite et très bien construite. Elle est agréable à lire alors merci d’avoir partagé ton avis sur ce roman décevant. Il évitera une déception.

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire! Je te conseille quand mêne de le lire quand tu en auras l’occasion car il se peut que tu l’aimeras, qui sait? J’ai suis peut être passée à côté de quelque chose car ce livre avait de bonnes critiques (raison de mon achat!) En tout cas, je serai ravie d’échanger avec toi! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. […] Mon thé préféré !!! Ok, ok, je me calme…Alors, j’ai ADORE les Etoiles de Noss Head (chronique ici) même si j’ai mis du temps avant de franchir le pas. Sinon, même si ce livre a été une totale déception, je dirai Ce qui nous lie (chronique ici). […]

    J'aime

  3. Mince, j’avais lu de bons avis. Mais vu ce que tu en dis, je ne pense pas que ce soit mon délire 😦 je testerai peut-être un autre roman de l’auteur ! Vu qu’elle vient à Montreuil j’aimerais bien repartir avec un livre dédicacé quand même 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s