Wishlist : 1 saison = 10 livres !

Hello tout le monde !

Je vous présente ma Wishlist livresque. Je la décline en fonction des saisons puisque c’est un paramètre qui joue beaucoup dans mes achats. J’espère de tout cœur que vous découvrirez de nouvelles pépites ! 🙂

~ Printemps ~

gif spring

Au printemps, on fait le grand ménage. On commence par vider ses armoires et ses placards et on se débarrasse de tout le superflu : chaussettes percées, vaisselle ébréchée, robot en panne, chaussures trop petites… Et on s’organise pour prendre du temps pour soi. Quelques lectures en conséquence :

*J’arrête le superflu, Joanne Tatham
*L’art de la simplicité, Dominique Loreau
*L’art de l’essentiel, Dominique Loreau
*J’arrête de m’épuiser, Marléne Schiappa
*J’arrête d’être débordée, Barbara Meyer
*Savoir s’organiser au quotidien, Hélène Jovignot

Au printemps, la nature renaît. Les hirondelles reviennent, les fleurs colorent la campagne et les jardins. A lire durant ces mois :

*Au premier chant du merle, Linda Olsson

*Le jardin des secrets, Kate Morton

*Histoire naturelle, Editions Flammation

*Les Héritiers des Highlands, Paulo Quinn : chevauchée dans les vertes prairies écossaises

*Au plaisir d’aimer, Janine Boissard : des peintres invités dans un château vendéen

*L’antichambre des souvenirs, Iman Ayitayo : un journal intime et une clé recouverts de pétales de fleurs roses en couverture…Spring is coming

*Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, Raphaëlle Giordano : un pommier en fleurs sur la couverture…Spring is here

*La dernière conquête du major Pettigrew, Helen Simonson : un afternoon tea dans la campagne anglaise

*Arthur, Luc Besson : l’épopée folle des Minimoys dans le jardin

*Le secret de Pembrooke Park, Julie Klassen : une romance dans un château anglais

*Si vous m’embrassez, Sylvia Day : lors d’un jeu dans une garden party, les yeux bandés, une noble anglaise mariée à un comte, embrasse un inconnu

*Suzon, Louise Bachellerie : tout quitter et partir à l’aventure sur un bateau

*Ecosse, terre de légendes, Michel Rodrigue : balade dans les vertes contrées du Nord

~ Eté ~

gif summer2

L’été c’est la chaleur, la plage, les glaces et les vacances ! Alors on sort les romans qui sentent bon les grands départs, les voyages et le sud. Dans la wishlist de l’été, on retrouve des senteurs d’Italie, de rencontres fortuites, et de nuits au clair de lune. C’est aussi l’occasion de lire de gros pavés !

*Outlander, la Croix de Feu, Diana Gabaldon : 1 532 pages quand même !

*Les divines glaces à l’italienne d’Anna, Abby Clements : entre Brighton et l’Italie

*Captive, Renée Ahdieh : La Turquie de Shéhérazade, les senteurs d’Orient du riad du calife

*La Maîtresse de Rome, Kate Quinn : on retourne en Italie au temps de l’Antiquité

*Le premier jour du reste de ma vie, Virginie Grimaldi : tout plaquer et partir en croisière

*La nuit des Trente, Eric Metzger : un homme erre seul dans la nuit parisienne qui marque sa 30e année et fait le point sur son existence

*Ça peut pas rater !, Gilles Legardinier : une fille en colère qui décide de faire baver tous les mecs qu’elle rencontre, romance estivale ?

*Les Intéressants, Meg Wolitzer : Des ados qui se rencontrent en colo que l’on suit pendant 40 années de leur vies

*Les Luminaires, Eleanor Catton : la ruée vers l’or en Nouvelle-Zélande, des parfums d’ailleurs

*Pour la peau, Emmanuelle Richard : une rencontre hasardeuse entre deux inconnus

*Regarde moi, Sylvia Day : Hot summer, hot fever

*After, Anna Todd : Hot summer, hot fever

*Walden ou la vie dans les bois : un homme s’exile pendant deux ans dans une cabane coupée du monde

*Wild, Cheryl Strayed : tout quitter et partir seule faire un trek pour apprendre qui on est vraiment

~ Automne ~

gif fall

L’automne est ma saison préférée ! Il fait moins chaud, les couleurs sont magnifiques, les châtaignes grillent, les tasses se remplissent de thés et de chocolat chaud, et les livres s’empilent pour anticiper les longues nuits d’hiver. Pour cette saison, je choisis des livres à l’esprit cocooning :

*Conseils de fées et potions magiques pour se sentir bien, Valérie Motté : un grimoire plein de petites astuces pour améliorer son quotidien

*Et si toutes les histoires commençaient par un café, Carole Ewan : petites histoires à la Philippe Delerm qui naissent autour du café

*La disparue de Cambridge, Christian Jacq : ambiance rentrée des classes dans la prestigieuse université anglaise

*Quelqu’un comme toi, Xavier Bosch : ambiance bibliothèque avec une histoire qui naît chez un bouquiniste parisien

*Les étoiles de Noss Head : Accomplissement, Sophie Jomain : des créatures, parfaites pour célébrer Halloween, peuplent ce livre

*Rose morte : floraison, Céline Landressie : une histoire de vampires dans le Paris du XVIe siècle : à lire à Halloween

~ Hiver ~

gif winter

Enfin l’hiver est là avec ses contradictions livresques : flocons de neige et froid polaire ou ambiance cosy et lumineuse au coin du feu près du sapin de Noël ? En tout cas, les livres aux titres hivernaux ou couvertures enneigées ne manquent pas en librairie. Parfait pour le challenge ! >> Lien vers : *Cold Winter* !

*La fille de l’hiver, Eowyn Ivey : un couple s’isole en Alaska, le bonhomme de neige qu’ils ont fait la veille a disparu, mais des petits pas dans la neige mènent à la forêt

*La fille du froid, Rupert Tomson : histoire d’une fille née in vitro grâce à un embryon congelé et qui décide de s’enfuir, toujours plus au Nord

*La mer en hiver, Susanna Kearsley : Une romancière s’installe dans un vieux château écossais pour écrire son roman mais son passé la rattrappe

*Les brumes de Grandville, Gwendoline Finaz de Villaine : une jeune professeur de musique est embauchée dans un château au propriétaire d’apparence austère

*Les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos : de la magie sur le Pôle

*Quand souffle le vent du nord, Daniel Glattauer : un échange de mails entre deux inconnus suite à une erreur de destinataire. Mais la réalité est toute autre.

*Pêcheur d’Islande, Pierre Loti : terre glaciale, hostile et magnifique racontée par un pêcheur breton

*Huit saisons, Justin Cronin : une couverture présentant des arbres enneigés ? Winter is coming !

*Les Clan Seekers, Arwen Elys Dayton : le ciel gris, menaçant et pluvieux de l’Ecosse prend la plus grosse partie de la couverture

*Erik le Viking, Terry Jones : un viking, la Scandinavie, « C’est le Nord ! »

*Indian Creek, Pete Fromm : un exil dans les Montagnes Rocheuses au cœur de l’hiver, hymne aux grands espaces sauvages

*De ronces et d’écume, Danielle Guisiano : une couverture aux teintes grises et roses, romance historique où une noble irlandaise décide de prendre son destin en main

L’hiver marque également le début d’une nouvelle année et avec elle les bonnes résolutions. Alors cette année, pourquoi ne pas décider de manger moins de viande ? De partir en voyage au bout du monde ? Ou même d’apprendre à se connaître sur 5 années ?

*5 ans de réflexion, Editions Marabout : une question différente tous les jours vous sera posée pendant 5 ans, répondrez-vous la même chose en 2018 ?

*Antispéciste, Aymeric Caron : En remettant en question la place de l’Homme selon son utilité pour la Terre, l’auteur remet en cause notre mode de vie

*1 000 choses à voir dans le monde, Lonely Planet : en panne d’inspiration pour les prochaines vacances ?

*Peut-on prévoir l’avenir, Jacques Attali : petit grimoire à l’usage de ceux qui voudraient analyser leur présent pour prévoir leur avenir

Et voilà ma wishlist du moment ! Elle compte à ce jour 56 ouvrages. Bien entendu, elle évoluera au gré de mes envies (et de mes achats !)
Je vous fais de gros bisous ! A bientôt ! ❤

Publicités

Book Haul – Novembre 2015

 

hello novembre

Hello !

J’espère que vous allez bien. Ici, c’est la tempête avec le vent qui souffle fort et la pluie battante. Pas envie de sortir sous ce temps, je vous propose plutôt de découvrir le Book Haul du mois de novembre. Allez, moi je vais me faire un chocolat chaud !

Au total ce mois-ci, cinq livres très différents les uns des autres.

Une histoire de sirènes dans les eaux turquoises, des vieilles histoires de châtelains normands, une histoire de famille dans un jardin de Cornouailles, des elfes qui parlent aux fées dans le jardin d’Andersen et un essai sur la société de consommation. Bonne découverte !

banniere

 

8.jpgAprès le Coloriage du mois sur le thème de l’océan, des trésors cachés, des fonds marins multicolores et des sirènes (>ici<), on reste dans le même univers avec les lectures de novembre…

Au fin fond de l’océan, dans un monde pas si différent du nôtre, vit le peuple mer. Plusieurs communautés se partagent les eaux du monde entier, certaines en bonne entente, d’autres en conflit déclaré. Lorsque la princesse Serafina s’éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de plaire au beau prince Mahdi, son promis. Pourtant, Serafina est hantée par un cauchemar lui annonçant le retour d’une ancienne malédiction. Ses sombres prémonitions se confirment quand un assassin frappe sa mère, la reine Isabella, d’une flèche empoisonnée. Serafina doit alors découvrir qui a commandité ce meurtre afin d’empêcher les communautés mers de s’entre-déchirer dans une guerre impitoyable. Aidée par cinq amies issues de mers exotiques, elle mettra au jour une conspiration qui dépasse leurs pires craintes..

banniere
ainsi

Un titre qui peut faire penser à une intrigue policière mais détrompez-vous ! Il me semble qu’on parle histoire, fantômes et château, mais je peux me tromper…Et c’est en Normandie ! Yes !

A deux pas de Tourlaville, un château apparaît au coin d’un chemin, comme sorti d’un conte de fée. Pourtant, malgré l’étrange sérénité qui s’en dégage, la jeune romancière Gabrielle Dancel en épousant Philip Sedley, le châtelain des lieux, va découvrir les drames, les folies, et les amours tragiques qui se sont déroulés à travers les époques entre ces murs épais.

banniere
jardinMesdames et monsieurs…Vous ne l’attendiez plus…Voici la Cornouailles ! Une histoire au pays des jardins anglais tout mignons et tout fleuris, nichés dans une région pleine de verdure et de nature. 

Un labyrinthe qui cache un secret, une conteuse victorienne dont l’oeuvre a disparu, trois générations de femmes unies par une même histoire… En 1913, sur le port de Brisbane, en Australie, une petite fille de quatre ans est retrouvée abandonnée sur un bateau arrivant d’Angleterre, avec pour tout bagage une valise contenant quelques vêtements et un superbe livre de contes de fées. Recueillie par un couple, elle n’apprend son adoption que le jour de son vingt et unième anniversaire. Des années plus tard, Nell décide de partir à la recherche de son passé, en Cornouailles, au domaine de Blackhurst. A sa mort, sa petite-fille Cassandra poursuit cette quête et se rend à son tour en Angleterre afin de percer les secrets du domaine… Dans Le jardin des secrets, Kate Morton montre qu’elle sait comme personne entremêler les fils du passé et du présent pour tisser un extraordinaire roman qui célèbre avec finesse et poésie le pouvoir de l’imaginaire.

banniere

elfe

On reste dans l’univers des jardins en ajoutant cette fois une dimension fantastique avec des fées et des lutins…

Dans les jardins enchantés d’Andersen, les fleurs et les animaux parlent aux enfants, fées, elfes et lutins essaient de vivre en harmonie. Mais derrière l’aimable façade du conte de fées se dissimule souvent une satire mordante de la société et de ses travers. Dix histoires pleines de poésie et de fantaisie pour redécouvrir l’univers merveilleux des contes de notre enfance avec un regard d’adulte.

banniere
MythologiesC’est malheureusement LA déception de ce book haul avec un livre d’occasion aux pages jaunies pour un récit datant des années 1960. Après l’avoir feuilleté et lu des noms d’une autre époque comme Marlon Brando, ce livre restera où il est. Dommage, car il parlait de la société de consommation et du tourisme…

Notre vie quotidienne se nourrit de mythes : le catch, le striptease, l’auto, la publicité, le tourisme… qui bientôt nous débordent. Isolés de l’actualité qui les fait naître, l’abus idéologique qu’ils recèlent apparaît soudain. Roland Barthes en rend compte ici avec le souci – formulé dans l’essai sur le mythe aujourd’hui qui clôt l’ouvrage – de réconcilier le réel et les hommes, la description et l’explication, l’objet et le savoir. « Nous voguons sans cesse entre l’objet et sa démystification, impuissants à rendre sa totalité : car si nous pénétrons l’objet, nous le libérons mais nous le détruisons ; et si nous lui laissons son poids, nous le respectons, mais nous le restituons encore mystifié ».

banniere
Juste après avoir reçu ce colis, j’en ai commandé un autre pour le Challenge Cold Winter 2015-2016 que je vous présente ici

ColdWinterChallenge4_medium

Je vous fais de gros bisous ! A bientôt pour de nouvelle aventures…

Prenez soin de vous !

Les Etoiles de Noss Head, Sophie JOMAIN

08 JUILLETLes Etoiles de Noss Head


téléchargement (2)Titre : Les Etoiles de Noss Head
Auteur : Sophie Jomain
Genre : Fantastique / Jeunesse
Éditeur : J’ai Lu
Nombre de pages : 347
Date de parution : 2014 

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit. Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ? Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

coup de coeur

Citations


– J’espère que vous avez faim ! s’exclama Mathy.
– Une faim de loup, lui assurai-je vivement.
Mon regard se posa sur Leith, comme si j’avais dit une grosse bêtise. Il baissa la tête en souriant et me murmura à l’oreille avant de prendre place à table :
– Tu ne sais même pas ce que tu racontes.

D’un coup je devins blême, insinuait-il que le fait de dormir près de moi lui fut insupportable, ou quoi ?
-Tu gigotes beaucoup dans ton sommeil…, se justifia-t-il.
J’avais comme la nette impression qu’il était en train de mentir. Mais je decidai de ne pas insister, je ne voulais pas l’embarrasser davantage. Je me contentai de hausser les épaules.
Il me regarda étrangement, les yeux pétillants.
-Je ne suis qu’un homme, Hannah, ajouta-t-il, amusé.

-Alors je me suis approché de toi, on aurait dit que tu dormais, mes yeux de bête voyaient à quel point tu étais belle, mais ta beauté ne peut être comparée à l’odeur envoutante que tu renvoyais. Évidemment, il me sembla que c’était pour moi que tu transpirais ce parfum, pour que je te prenne, pour que tu m’appartiennes.


Avis


Mais est-ce que vous avez vu cette couverture ?!
Cette petite fiole de verre qui déverse des étoiles dorées qui s’envolent….Un peu de poussière de fée, de poudre d’or, de mystère et de magie dans des teintes mauves. Il ne m’en fallait pas plus pour attirer mon regard.

Le résumé parle d’une rencontre en Ecosse. (+10 points pour Gryffondor !) Enfin, ce que je veux dire, c’est qu’une couverture sublime et une histoire qui se déroule à Wick font que ce livre était pour moi !

Cependant, j’ai mis du temps avant de l’acquérir. En effet, la quatrième de couverture nous révèle que l’héroïne, Hannah, a 18 ans et j’avais vaguement cru comprendre à travers mes recherches que ça parlait de loups garous. Allez ! Revoilà le combo gagnant de Twilight ! Une ado et un loup garou revisités à la sauce écossaise.

L’appel de la couverture a tout de même été plus fort et ; en trois jours ; j’avais commandé, reçu et lu le livre ! C’est un nouveau coup de cœur en cette année 2015 !

banniere

Hannah, jeune parisienne, se rend avec ses parents en Ecosse au lendemain de sa remise du baccalauréat. Sa grand-mère vit seule à Wick mais sa vue diminuant, la famille décide de s’installer dans la région le temps de l’été. Hannah traine les pieds, la vie parisienne lui manque très vite et elle s’ennuie beaucoup.

Cependant, le rythme s’accélère quand un écossais de Wick, Davis, lui propose de sortir avec ses amis dans un pub. Elle ne s’y sent pas à l’aise et veut rentrer, les choses dégénèrent et Leith intervient.

Et là ! L’histoire commence : les descriptions de la côte nord avec les falaises vertes et escarpées, le vent, l’océan, les tempêtes, la personnalité de Leith : séduisant (brun aux yeux verts : je prends !), mystérieux, attentionné, drôle, prévenant.

Alors qu’Hannah et Leith s’apprécient de plus en plus, la fiole (de la couverture du livre) va entraîner des évènements dramatiques et obliger Leith à se révéler tel qu’il est réellement. Leith a tué pour Hannah. Ce qui ne devait être qu’une amourette estivale va sceller leurs deux destins, pourtant incompatibles.

Les + de ce livre :
*L’intrigue bien ficelée et une fin pleine de suspens
*La recherche aboutie sur les légendes et les êtres fantastiques

Les – de ce livre :
*Quelques passages un peu trop guimauves

Dublin Street, Samantha YOUNG

12 maiDublin Street


dublin-street-283071-250-400Titre : Dublin Street
Auteur : Samantha Young
Genre : Romance contemporaine
Éditeur : J’ai Lu
Nombre de pages : 409
Date de parution : 2012

Quand Jocelyn Butler pénètre dans le magnifique appartement de Dublin Street, elle croit vivre un rêve. Un cadre somptueux, un quartier agréable d’Édimbourg, et une future colocataire des plus adorables. Ellie Carmichael est certes un peu trop enjouée et curieuse pour le caractère secret de Jocelyn, pour qui se lier d’amitié avec autrui a toujours été une épreuve, mais elle lui est aussitôt sympathique. Son frère, en revanche… Beau comme un dieu, mais aussi arrogant que déstabilisant, Braden Carmichael fait voler en éclat son fragile équilibre. Car en plaquant tout pour venir s’installer en Écosse, la jeune femme espérait laisser derrière elle son passé tragique. Or la passion qui la lie bientôt au ténébreux Braden fait ressurgir ses peurs les plus profondes, et les exorcise…

coup de coeur

Citations


(…) Car, en Ecosse, mettre un blouson dès que la température devient négative vous fait immédiatement passer  pour une touriste.

– Braden, je ne t’appartiens pas.
Il m’étreignit plus fermement.
– Pendant les trois prochains mois, si. Je suis sérieux, Jocelyn. Personne d’autre n’a le droit de te toucher. En public, tu es Joss Butler : posée, mesurée. Au pieu, tu es Jocelyn Butler : un vraie bombe. Sauvage. Insatiable. Douce.
Je suis content de le savoir. Je déteste en revanche que d’autres hommes soient au courant.

– Je sais que tu m’aimes. Parce ce que ce n’est pas possible que je sois autant amoureux de toi et que tu ne m’aimes pas. C’est juste impossible.

– Tu as peur. J’ai compris. Je sais pourquoi tu t’es enfuie tout à l’heure, et je sais pourquoi tu veux fuit maintenant. Mais ce genre de choses arrive, on ne peut rien faire pour l’éviter. Tu ne peux pas laisser cette crainte diriger ta vie et influencer ta relation avec les gens. Il faut profiter de l’existence car on ne sait pas combien de temps elle va durer. Arrête de fuir.


Avis


Jocelyn a perdu ses parents et sa petite sœur dans un accident de voiture. Elle décide de faire le vide en partant s’installer en Ecosse, pour tout recommencer et écrire son premier roman. Elle emménage alors dans un appartement d’Édimbourg, situé sur Dublin Street (Oui, j’ai vérifié, cette rue existe bel et bien !).

Sa nouvelle colocataire, Ellie Carmichael, est une fille extravertie, ouverte, enjouée et romantique. Tout le contraire de Jocelyn, qui est bien décidée à ne plus nouer de relation avec des êtres humains et reste très distante, effacée et secrète. Pourtant entre elles, le courant passe et elle emménage dans cet appartement luxueux. C’est alors qu’elle fait la rencontre de Braden, le demi-frère d’Ellie, un jeune homme qui dirige plusieurs affaires dans la ville dont un club et un restaurant français.

Braden est sous le charme de Jocelyn dès leur première rencontre mais cette dernière s’est forgé un caractère en acier trempé et ne succombe pas à ses charmes. Ils décident alors d’un arrangement : que du sexe pendant trois mois. Pourtant, Braden ne l’entend pas de cette oreille…

Je ne vous cache pas que dès que j’ai vu que ce livre parlait d’une romance à Edimbourg, j’ai craqué. D’ailleurs le cadre est un atout de ce livre : je me revoyais déambuler dans les rues de la capitale écossaise, sur Royal Mile ou au pied du château.

Le point fort de cette histoire est l’évolution de Jocelyn au fil des pages grâce aux liens d’amitié qu’elle tisse avec Ellie et à la relation qu’elle entretient avec Braden. Elle va s’ouvrir aux autres, assumer ses sentiments, faire confiance, faire le deuil de sa famille et se reconstruire. Son personnage est un atout : sarcastique, piquante, drôle, maladroite, pétillante, fragile, elle reste cependant une fille tout à fait banale en jean baskets avec des formes généreuses qui fait un petit boulot de serveuse pour payer son loyer. 

Braden est également très attachant. D’un Christian Grey en apparence, il est cependant plus nuancé. Il est certes riche et beau gosse, mais il reste très humain : protecteur de sa petite sœur et de sa famille, impliqué dans son travail, déterminé et fidèle en amour, il est toutefois jaloux, possessif et colérique. Et pour couronner le tout, il est écossais et parle avec cet accent typique à vous faire tomber par terre ! 

On vit au fil des chapitres la passion qui grandit entre Jocelyn et lui : leur rencontre improbable, la phase de séduction, leur arrangement, le désir et la romance et l’amour réciproque.

Même si ce genre d’histoire reste très en vogue et que l’on s’attend à cette fin, ce roman a su se démarquer des autres par son réalisme, son cadre, ses personnages et son humour incisif. C’est un coup de coeur ! 

Les + de ce livre :

*Le fait que Jocelyn soit une fille normale
*Le caractère qu’elle s’est formé suite au décès de ses proches
*La persévérance de Braden et les moyens qu’il met en oeuvre pour la séduire
*La fin du livre qui nous apprend les démons respectifs de Joss et Braden

Les – de ce livre :

*Encore un beau gosse plein aux as…

*Faisons abstraction des prénoms : Jocelyn qui fait un peu mèmère et Braden qui fait carrément surfeur californien…

Londres

Cathédrale St Paul – Carnaby Street – Breakfast Club Angel – Harrod’s

Portobello Road, Buckingham Palace, Anchor Bankside, Vintage store Charlton Place

Breakfast Club Angel, St Patrick Trafalgar Square, Pinner, Liberty Store

London Eye, Chelsea & Kensington, Baker Street, Big Ben

British Museum

King’s Cross St Pancras, Spring, St James’ Park

Natural History Museum, Regent’s Park, Marylebone

Portobello Market, Little Venice

Little Venice, Tower Bridge, Houses of Parliament, Royal Albert Hall

Vue du London Eye, Notting Hill, Kew Gardens

Tower of London

41