La Magie du Rangement, Marie Kondo

29 juillet  La Magie du Rangement


la-magie-du-rangement
Titre : La Magie du Rangement
Auteur : Marie Kondo
Genre : Développement personnel
Éditeur : First
Nombre de pages : 256
Date de parution : 2011

Mettre de l’ordre dans votre intérieur afin d’améliorer votre quotidien et changer littéralement votre vie : voilà de quoi il s’agit ! Vous êtes dubitatif ? Laissez-vous surprendre par la méthode de Marie Kondo qui a déjà séduit plus de 2 millions de lecteurs dans le monde. Pourquoi un tel intérêt pour le rangement ? Parce que la vie commence seulement (véritablement) une fois que l’on a fait du tri.

Avis


Pendant les  vacances au bord de la mer dans cet appartement cosy, mon esprit a été embarqué par des envies d’appartement rien qu’à moi, de déménagement, d’emménagement et surtout de rangement !
Du fait de ma vie partagée entre Londres et la Bretagne, je me retrouve avec des affaires dans mes deux maisons. Ceci sans compter les nombreux cartons pleins depuis que j’ai lâché mon appart étudiant. Des affaires, des choses, des trucs, du bordel, bref ! Je me sens oppressée et j’ai envie de faire du rangement par le vide.
Ayant lu plusieurs articles sur Marie Kondo et sa méthode Konmari, je me suis procurée son livre de 256 pages : La Magie du Rangement. Avec mes pulsions de vidage de placards et d’intérieur apaisant, cet ouvrage m’a laissée sur ma faim et même exaspérée par moment. Dommage.

Ce livre propose de bonnes idées comme de ranger tous les articles d’une même catégorie au même endroit. Ça semble évident aux premiers abords et puis quand on y pense, elle a peut-être raison. On peut trouver dans vêtements dans le placard de la chambre, sur le porte-manteau de l’entrée, dans le panier de linge sale de la salle de bains. On a des livres dans la chambre, des magazines dans le salon, des livres de recettes dans la cuisine, etc…

 La deuxième bonne idée est celle qui me plait le plus ! Déplier un grand drap dans le salon et y entasser tous les articles d’une même catégorie. Cela implique de faire le tour de toute sa maison, et même sa voiture pour tout regrouper dans le salon. Par exemple, pour les articles de beauté, on trouvera la plupart dans la salle de bains, mais aussi un parfum dans le sac à main, une crème pour les mains sur son chevet, un baume à lèvres dans la boite à gants, etc… Ensuite, une fois que l’on est sûr de tout avoir regroupé, la partie la plus intéressante commence : Jeter (ou recycler/donner/vendre) ou Garder !

La troisième bonne idée est de se poser les bonnes questions :
Est-ce que cet objet me rend heureux ? GARDER
Est-ce qu’il correspond à la personne que je souhaite être ? GARDER
Est-ce que je le garde « juste au cas où » ? JETER
Ainsi, elle préconise de jeter les cadeaux reçus (c’est le geste qui compte), les câbles, les manuels d’utilisation, les cartons des appareils ménagers, les chutes de papier cadeau, les anciens téléphones,  les échantillons, les boutons de rechange…D’ailleurs elle a raison sur ce dernier point : beaucoup de gens (moi) achètent des vêtements, les laissent dans le sachet et se préoccupent d’enlever étiquettes et plastiques seulement le jour où ils veulent le porter…

 

Les points qui m’ont le plus fait levé les yeux ou carrément halluciner sont principalement ceux liés aux livres. Et oui, vous vous en doutez, c’est un point sensible !!!

Tout d’abord, pour ce qui est du tri des livres, elle propose de déchirer uniquement les passages qui nous ont plu pour faire de la place sur les étagères.  Hum, je crois pas nan !

Ensuite, elle estime que les livres qui ne sont pas lus après le moment d’achat ne le seront probablement jamais et donc, il vaut mieux les jeter tout de suite. Et ma PAL pour mes longues soirées d’hiver, vous y avez pensé ?!

Dans un deuxième temps, elle préconise de jeter tous les papiers pour éviter de les lire, les classer et nous inquiéter. J’ai trouvé ce raisonnement tout à fait puérile. Par ailleurs, la loi française exige de conserver ses bulletins de salaire à vie. Peut-être est-ce dû à sa culture nippone, mais sachez qu’en France, on peut vous demander à n’importe quel moment de votre vie de présenter contrats signés, diplômes, factures de travaux, contrats d’assurances, tout document lié à la santé…

Enfin, nous avons tout un chapitre destiné au pliage de vêtements : t-shirts, chaussettes, collants, pantalons…Pour les personnes qui ne savent pas le faire, une vidéo serait certainement un support explicatif plus approprié qu’un livre. Et le summum pour moi (peut être qu’une fois encore ce rituel est culturel), c’est parler à ses objets : les remercier pour leur travail, saluer sa maison, etc…

La conclusion de ce livre est qu’avec une maison saine, propre et bien rangée, on se sent plus heureux, plus motivé et plus apaisé. Je suis complètement d’accord sur ce point-là, moi qui suis gaga des images Pinterest sur le rangement, l’organisation et la décoration de sa maison. Cependant, si vous cherchez un bon livre sur l’organisation et le rangement au quotidien, je vous conseille très largement Maman organisée d’Emmanuelle Hamet que j’ai fluoté du début à la fin !

Au cas où ce sujet vous intéresse, je vous mets ci-dessous la liste des 100 choses à jeter dès aujourd’hui :

Bijoux : bijoux noircis, boucle d’oreille unique, fermoir cassé…
Chutes de papier cadeau
Courrier sans valeur sentimentale
Tickets de caisse et reçus
Billets d’entrée : cinéma, musée, concert…
Chaussettes avec des trous
Vêtements qu’on ne porte plus
Petite monnaie
Décoration que l’on n’aime plus
Journaux et magazines
CDs
Elastiques à cheveux détendus
Accessoires qu’on n’utilise plus
Chaussures qui font mal aux pieds ou usées
Feuilles A4 imprimées au recto que l’on garde pour faire du brouillon au verso
Bibelots divers
Ustensiles de cuisine inutiles
Vaisselle en double
Sous vetements troués, baillants
Echarpes que l’on ne porte pas
Vêtements qui ne nous vont pas
Cadeaux que l’on n’aime pas
Serviettes de toilette usées
Maquillage périmé
Produits de beauté périmés
Cintres cassés
Echantillons de produits de beauté
Boutons dans les sachets plastiques
Conserves et aliments périmés
Médicaments périmés
Vernis à ongles sec ou filant
Factures et papier non importants
Bons de réductions expirés
Carte de fidélité inutilisées
DVD que l’on ne regardera plus
Vêtements démodés
Poêle et casserole non adhésives rayées
Appareils électroniques cassés
Crayons qui ne marchent pas
Câbles et branchements non utilisés
Draps troués ou délavés
Bouteilles vides ou presque vides
Sacs et pochettes non utilisés
Vaisselle non coordonnée
Pièces détachées
Manuels d’utilisation
Boites en tous genres
Anciens mails
Publicité et prospectus
Junk mail
Mugs en surnombre
Epices périmés
Lettres et cadeaux d’ex
Sacs de courses
Calendriers
Magnets
Décorations de Noel cassées
Guirlandes de Noel qui ne s’allument plus
CD d’installation
Logiciels et jeux vidéo périmés
Vieux téléphone
Articles promotionnels (t-shirts, casquettes…)
Vieux relevés bancaires
Vieux agendas
Abonnements aux newsletters, spams…
Manuels scolaires
Documents papier déjà sauvegardés sur ordinateur
Livres qui ne nous ont pas plus
Accessoires de téléphonie non utilisés

Publicités

7 commentaires sur “La Magie du Rangement, Marie Kondo

  1. Je suis choquée par le coup du « déchirer uniquement les passages qui nous ont plu » : sérieux ?!
    Ouh, il y a pas mal de choses qu’on peut revendre aussi… comme les « cadeaux d’ex », histoire de se faire doublement plaisir avec un nouveau cadeau ;).

    J'aime

    • Coucou ! Merci pour tous tes commentaires, ça m’a fait super plaisir ! 🙂 Mais déchirer des pages ?! Déjà que j’ose à peine les corner ! lol Pas mal ta remarque sur les cadeaux de exs, à méditer ! Lol J’espère que tu passes un bon week-end, je te raconte mes dernières aventures dans mon prochain article ! Des bisous ! ❤

      Aimé par 1 personne

      • Pareil, dès que je vois quelqu’un corner une page, j’ai un petit cri bizarre du genre « Naaaooon ». ><
        A méditer et à exécuter de suite surtout ;).
        Je vais aller te lire alors :).

        J'aime

    • Oui je me suis dit qu’il devait y avoir des idées de ce livre qui étaient liées à la culture de l’auteur ! Mais les livres, no way !! 🙂 Je garde même les livres que je n’ai pas aimé ! ^^

      J'aime

  2. J’ai lu beaucoup de critiques sur ce livre, pas forcément de mauvaises critiques, mais comme toi, des critiques surprises, étonnées. Ce qui me donne envie de découvrir ce livre qui, pourtant, s’est retrouvé plusieurs fois entre mes mains. Mais je me disais toujours « je n’ai pas besoin d’un livre pour me dire ce qui est à jeter ou à garder chez moi ».
    Je dois dire que quand je lis la liste des choses à jeter (déjà le terme « jeter » me « choque » pour certaines choses, mais c’est un détail), on est mal barré.
    Typiquement, je garde avec amour mes ticket de cinéma depuis 1996, dans un classeur, donc non, je ne vaix/veux pas tout jeter ! Je garde aussi mes entrées de musées et autres de mes voyages, j’aime bien ces souvenirs. Tout est conservé dans une boite en bois, ça ne dérange personne, alors je garde.

    Jeter sa petite monnaie ? Mais bien sûr…
    Jeter ces CDs ? Et tout racheter en MP3 ? ou télécharger illégalement ? non, autant les garder, je pense…
    Jeter les feuilles A4 imprimées que d’un côté. Chacun fait ce qu’il veut mais au contraire, je trouve très écolo de les garder plutôt que de tout jeter. Et mettre à recyclé une fois utilisé des deux côté. Je n’utilise pas suffisamment de papier pour avoir une réserve de papier mal imprimé, mais je félicite le geste de ne pas jeter directement sous prétexte qu’il n’y a qu’une petite impression d’un côté…
    Jeter les factures [et papiers] non important/es… Mouais. on peut dire qu’aucune facture n’est importantes et ne plus rien payer du tout ? Ou on les paie quand même avant ?
    En Suisse, il faut garder sa compta privé pendant minimum 5 ans, 10 ans pour la compta professionnelle. Donc bon…
    Jeter ses mugs en surnombres !!?!?!? MAIS KWÂAAA !!! Je les collectionne, donc non, je vais pas en jeter un seul ! xD
    J’adore mes vieux agenda plein d’annotations d’amis de cours…

    Bref, je pense que personne n’est mieux placé que soi-même pour savoir quel tri faire ou ne pas faire.
    Certes, j’aimerais faire le grand vide chez moi, surtout que j’habite dans un deux pièces, mais bon, jeter pour jeter, jeter pour faire le vide, c’est aussi se détacher de toute valeur sentimentale des choses. Ce n’est pas un mal que de s’en détacher, mais alors, comme le dit le livre, si j’ai bien compris, j’ai beaucoup de peine à remercier un objet pour tout le bien qu’il m’apporte tout en cherchant à ne plus éprouver le moindre attachement sentimental pour mes affaires. C’est contradictoire, pour moi.
    Du coup, je suis consciente de ce que mes affaires m’apportent, je suis consciente de ma chance de les avoir, je sais également recycler, donner etc. plutôt que jeter, mais je pense qu’il ne faut pas non plus jeter pour jeter, cela n’engendrera que des regrets…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s