Avis [Bonne lecture] : Coeur rebelle, Victoria Dahl

couv41239047Titre : La famille York, tome 1 : Cœur rebelle
Auteur : Victoria Dahl
Genre : Romance historique
Éditeur : Milady
Nombre de pages : 347
Date de parution : 2012

Dans l’Angleterre du XIXe siècle, Marissa York est une jeune fille de bonne famille, qui par son caractère un peu trop rebelle se retrouve compromise, après une embarrassante fin de soirée… Son frère, Aidan, lui trouve un prétendant de secours en la personne de Jude Bertrand qui, séduit par le côté impétueux de la demoiselle, se propose de l’épouser afin de sauver sa réputation. Cette idée n’est cependant pas du goût de l’intéressée, qui estime que Jude n’est pas l’homme idéal… Certes, ce n’est pas un gentleman : sa carrure imposante et ses traits grossiers peuvent effrayer de prime abord. Cependant, les opinions et les sentiments peuvent changer…


Citations


« – Je ne suis pas un garçon. Cela fait longtemps que je ne le suis plus. Et je n’ai jamais été beau, il serait donc vain de le souhaiter. Mais il existe de grands avantages à aimer un homme. Vous pourrez décider par vous-même ce que vous préférez. Garçon…(il posa imperceptiblement son pouce sur les lèvres de Marissa) ou homme ? »

« Malgré le froid qui lui engourdissait le bout des doigts, Marissa se promenait dans le jardin. Les roses étaient en train d’être taillées, et Marissa avait envie de surveiller les jardiniers, mais surtout, elle n’en pouvait  plus de rester assise à broder en attendant de ses nouvelles. (…) Ici au moins, dans le froid vif et piquant de l’automne, elle pouvait respirer. Le vent agitait sa cape bleue en tous sens, assouvissant ainsi son besoin instinctif d’effet dramatique. Si elle n’y prenait pas garde, elle allait irriter sa peau claire, qui ne supporterait pas un traitement si rude. Elle s’apprêtait à remonter sa capuche quand elle aperçut du coin de l’œil un  homme, à quelques mètres d’elle. Jude. Debout sous l’arbre où ils s’étaient allongés tous les deux si peu de temps auparavant, il l’observait avec intensité, sans même essayer de se cacher. Elle se sentit alors envahie par une profonde satisfaction. Il la regarda comme si elle lui appartenait. Elle prit alors conscience de ce que sa présence signifiait. Elle marcha vers lui à pas lents et il émergea de l’ombre pour venir à sa rencontre près des rosiers. Son répit avait été de courte durée. »

Avis


J’ai commencé 2018 par la lecture de cette romance historique qui a au moins le mérite de casser les codes du genre.

Tout d’abord, nous avons affaire à Marissa York, une jeune femme aimant flirter, danser et séduire. On est bien loin de la jeune aristocrate britannique prude et timide. Etant bien consciente de son potentiel de séduction, elle ne se prive pas de lorgner les belles courbes de ces gentlemen et d’ailleurs, elle arrive presque toujours à ses fins. Cependant, ces instants d’émoi sont bien souvent de courte durée. Face aux comportements rustres de ces garçons, Marissa déchante bien souvent. Jusqu’au jour où elle rencontre Peter White et qu’elle se retrouve compromise.

Rebelle et refusant tous les codes de son rang, elle refuse obstinément de se marier avec Peter White, allant ainsi à l’encontre de la volonté de ses frères et de sa mère. Est alors trouvé une solution pour détourner ce problème : Jude Bertrand, un ami de la famille, vient de se proposer comme mari pour sauver Marissa du déshonneur. Mais Jude est loin d’être le bel homme séduisant dont Marissa rêve et elle refuse catégoriquement de l’épouser.

S’en suit deux histoires étroitement mêlées : les hommes cherchant à élucider le complot monté de toute pièce par Peter White contre Marissa, et un jeu de séduction entre elle et Jude.

Plusieurs éléments m’ont fait tiquer. Tout d’abord, les noms des personnages principaux. Si les frères Aidan, Edward et Harry font rêver, où est-ce qu’on est allé chercher le nom de Jude Bertrand ? Par ailleurs, l’histoire est cousue de fil blanc et la résolution du complot m’a semblé un peu simplette. Enfin, il est trop souvent fait allusion au physique ingrat de Jude, ce qui n’aide pas à se projeter dans la romance.

Cependant, j’ai passé un bon moment grâce aux bonnes répliques de Jude, aux descriptions des lieux (le château, le jardin, les écuries, les bals…) et à l’évolution du personnage de Marissa.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s