Cinéma : 50 nuances plus sombres

Fifty_Shades_Darker_UK_Poster.jpg

Ayant délaissée le premier livre au bout d’une cinquantaine (Ahah !) de pages et n’attendant rien de cette histoire, je suis ressortie de la salle obscure agréablement surprise par ce deuxième volet de la saga « 50 nuances » et plus que séduite (envoûtée !) par le personnage de Christian Grey.

Le titre :

Alors que le titre annonçait des nuances plus sombres de la personnalité de Christian, j’ai trouvé que c’était justement tout le contraire que nous livrait le milliardaire torturé. Christian se dévoilant davantage, leur couple gagne un certain équilibre. Peut-être est-ce l’entourage de Christian, pas toujours bienveillant, *spoiler/ femmes délaissées par le Maître et hommes d’affaires envieux /spoiler* qui crée la sombre menace ?

Les personnages :

Ma première bonne surprise a été le personnage d’Ana. Elle est moins maladroite, moins cruche, se pince moins les lèvres à la vue d’un centimètre carré de peau dénudée. Elle tient à garder son indépendance financière, continue à travailler et à s’assure une carrière dans le monde de l’édition. Elle reste fidèle à ses principes et tient par exemple à rembourser Christian en lui donnant le chèque de la vente de sa voiture.

En ce qui concerne Christian, sortez les extincteurs ! Il était déjà hyper beau dans le premier film, il est beaucoup plus masculin et viril ici. Oui, oui c’est possible. Jugez plutôt.

Il est toujours élégant façon lord British : grand parapluie, manteau noir ajusté, costumes trois pièces, chemises blanches, cravate serrée, chaussures vernies, ceinture et montre clinquantes. Il pratique l’auto-dérision à merveille *spoiler/ la scène au supermarché m’a arraché plusieurs sourires /spoiler* et se confie davantage, ce qui le rend humain et attachant.

umbrella

Il faut dire que son statut lui facilite bien les choses. Il ne travaille jamais, sauf pour aller en réunion d’affaires en hélicoptère signer des contrats de « rachats de compagnie aérienne ». Il a un nombre impressionnant de personnes qui travaillent pour lui : chauffeurs, gouvernantes, cuisinière, coiffeurs, gardes du corps, employés de la capitainerie et même espions. Des démarches qui prendraient des jours pour quelqu’un de normal se règlent en un claquement de doigts grâce à son réseau : *spoiler/ virement bancaire, licenciement, internement psychiatrique, etc…/spoiler*

Les moments peu crédibles :

Petit bémol cependant sur trois moments qui m’ont paru peu crédibles. Autant les évoquer dès maintenant car c’est un détail dans ce genre de conte de fées moderne où rien n’est vraiment réaliste.

1) *spoiler/ L’épisode où tout le monde regarde les infos en continu, avec la mère qui sert du thé et personne qui ne pleure à part Ana qui a à peine les larmes aux yeux. Déjà ça c’était moyen. Mais alors le mec qui ré-apparaît dans l’encadrement de la porte genre TADAM c’est moi avec juste un peu de sang sur le visage, mouais./spoiler*

2) *spoiler/ L’épisode de l’ex tarée qui la traque, qui s’immisce chez elle en pleine nuit comme une apparition dans un mauvais film d’horreur. Et le moment qu’on a vu venir à 10 000 kilomètres quand elle dit à Christian qu’elle n’a que quelques affaires à récupérer chez elle /spoiler*

3) *spoiler/ Leur petite escapade coquine en plein milieu du bal de charité. Alors perso, si je joue à ça entre deux, j’ai le maquillage qui a coulé, les cheveux en bataille, la robe froissée, la peau rougie mais eux non, ils reviennent au milieu des convives genre normal. /spoiler*

L’environnement :

Comme pour le premier volet, l’histoire se déroule à Seattle, en plein cœur de l’Etat de Washington. On a de superbes vues de Seattle la nuit mais aussi des montagnes au bord de l’eau. On a également un aperçu du Mont St Helens et des forêts de sapins environnantes. Ça vous rappellerait pas Twilight ? Moi si.

Sans titre 3.png

Bien sûr, on est dans le cliché des hommes d’affaires aux Etats-Unis : grosses voitures SUV noires, appartement immense au style contemporain, bureaux aux murs de briquette rouge, chauffeurs qui attendent aux bas des immeubles et cafés en gobelets.

On notera également l’élégance des tenues, qu’elles soient masculines ou féminines. Si on a évoqué plus haut le style vestimentaire de Mr Grey, on peut ici parler des magnifiques robes de cocktail d’Ana, de la lingerie en dentelle noire, des ses escarpins et accessoires (bijoux, masques), de ses coiffures raffinées et de son maquillage parfait avec des encres à lèvres mates.

Côté repas, on est loin du burger sur la table en zinc. Dans le monde de Christian, c’est restaurants aux nappes blanches et champagne à la moindre occasion.

Enfin, il faut absolument parler du bal de charité qui était pour moi une réminiscence du film « Comme Cendrillon » avec Chad Michael Murray et Hillary Duff. Cascades de fleurs, vaisselle délicate, élégance des convives, masques façon Commedia Dell’Arte, Montaigus et Capulets.

50_shades_darker_7-d3470a72-0483-4867-9359-45f60202b55b

L’évolution du couple :

Ils n’y vont pas de main morte avec le dos de la cuillère dans l’avancement de leur relation. Je ne sais pas quelle amplitude temporelle couvre le film (deux mois, six mois ?) mais j’ai trouvé que ça faisait beaucoup. Ils sont encore dans la phase flirt, découverte de l’autre, naissance d’un amour et ils prennent des décisions trop importantes, trop vites.

Christian accomplit des efforts surhumains mais fait parfois de grosses maladresses, liées à son ancien quotidien avec des femmes soumises *spoiler/ L’épisode de la coiffeuse où il présente Ana à Mrs Robinson /spoiler*  C’est un maniaque du contrôle, il a toujours une longueur d’avance, anticipe et organise tout ce qu’il peut pour surprendre Ana. Par ailleurs, il lâche du lest dans la maîtrise de leur relation, il se dévoile, il se confie, il se rend vulnérable, il s’abandonne complètement à Ana.

FSD-04.jpg

Christian à beau céder à toutes ses pulsions, rester directif, dominateur et autoritaire pour tout ce qui touche à la sensualité *spoiler/ la scène de l’ascenseur *-* OH-MY-GOD *-* /spoiler*, c’est Ana qui mène la danse dans leur couple, il est complètement à sa merci. Il perd parfois son calme avec elle mais c’est toujours pour la protéger *spoiler/ Le moment où il décide de prendre le bateau plutôt que de rentrer à l’appartement pour être davantage en sécurité ou encore quand il reprend son rôle de maître avec son ex et ordonne à Ana de sortir de la pièce /spoiler* Il fait preuve de davantage de tendresse : lui caresse les cheveux en s’endormant, se remet en question, s’auto-flagelle (Ahah ! ^^) quand il réalise qu’Ana est en danger à cause de lui. On a davantage d’attachement, de mots d’amour, de complicité, de gestes symboliques.

50_shades_darker_13-e49d3461-7ac5-445f-a6ec-28a1251571f9

Ana fait, elle aussi, la moitié du chemin. Maintenant qu’elle croit aux réels sentiments de Grey, elle s’aventure un peu plus sur son terrain, à savoir SM. Bon, le SM, si on en parlait d’ailleurs. C’est léger léger quand même par rapport au premier film. Pas de fouet, pas de bondage cette fois-ci, pas de Salle Rouge ou très peu. Ana est (juste) entravée et bandée. Le pire, c’est que c’est elle qui prend les initiatives à chaque fois ! Même Christian n’est pas vraiment sûr que ce soit une bonne idée. Malgré le fait qu’elle reste un peu naïve sur certaines pratiques, on sent que leur relation s’équilibre même sur ce plan, traduisant une certaine alchimie.

Les personnages secondaires : 

Les personnages secondaires, physiquement présents ou simplement évoqués, aident à comprendre le passé de Christian. On le sent peu entouré mais véritablement aimé.

Tout pourrait donc sourire à ce jeune couple mais c’est sans compter sur les dernières minutes du film, qui m’ont beaucoup fait penser à Crossfire. Suite au prochain épisode ! 😉

YES-Moment.gif

Publicités

3 commentaires sur “Cinéma : 50 nuances plus sombres

    • Yeah! Je suis contente si je t’ai fait changer d’avis! 😄 Y a vraiment beaucoup de points positifs : l’évolution de leur relation vers de l’amour, le passé de Christian qui se dévoile petit à petit, les menaces de ses exs et des autres businessmen de Seattle, les magnifiques paysages, les costumes, (le corps de Jamie Dornan…ok je sors…^^) etc…Tu y trouves forcément ton compte à un moment où un autre! Tiens moi au courant quand tu le verras, hâte de savoir ce que tu en auras pensé! Gros bisous et bon courage avec tes colocs ! 😂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s